vineri, 22 mai 2015

Ghérasim Luca (de weekend)

je te flore /
tu me faune /
je te peau /
je te porte et te fenêtre /
tu m’os / tu m’océan / tu m’audace / tu me météorite /
je te clé d’or /
je t’extraordinaire / tu me paroxysme /
tu me paroxysme / et me paradoxe /
je te clavecin / tu me silencieusement /
tu me miroir / je te montre / tu me mirage /
tu m’oasis / tu m’oiseau / tu m’insecte /
tu me cataracte /
je te lune / tu me nuage / tu me marée haute / je te transparente /
tu me pénombre / tu me translucide / tu me château vide / et me labyrinthe /
tu me parallaxes / et me parabole / tu me debout / et couché / tu m’oblique /
je t’équinoxe / je te poète / tu me danse /
je te particulier / tu me perpendiculaire / et sous pente /
tu me visible / tu me silhouette / tu m’infiniment / tu m’indivisible /
tu m’ironie / je te fragile / je t’ardente / je te phonétiquement /
tu me hiéroglyphe / tu m’espace / tu me cascade / je te cascade à mon tour /
mais toi / tu me fluide / tu m’étoile filante / tu me volcanique /
nous nous pulvérisable / nous nous scandaleusement / jour et nuit /
nous nous aujourd’hui même /
tu me tangente / je te concentrique / tu me soluble / tu m’insoluble / en m’asphyxiant /
et me libératrice / tu me pulsatrice / pulsatrice /
tu me vertige / tu m’extase / tu me passionnément / tu m’absolu /
je t’absente / tu m’absurde /
je te marine / je te chevelure / je te hanche / tu me hantes /
je te poitrine / je buste ta poitrine / puis ton visage /
je te corsage /
tu m’odeur / tu me vertige / tu glisses / je te cuisse / je te caresse / je te frissonne /
tu m’enjambes /
tu m’insupportable / je t’amazone /
je te gorge / je te ventre / je te jupe /
je te jarretelle / je te peins / je te bach / pour clavecin / sein / et flûte /
je te tremblante / tu m’as séduit / tu m’absorbes / je te dispute /
je te risque / je te grimpe / tu me frôles /
je te nage /
mais toi /
tu me tourbillonnes / tu m’effleures / tu me cerne /
tu me chair cuir peau et morsure / tu me slip noir /
tu me ballerine rouge / et quand tu ne haut talon pas mes sens /
tu es crocodile / tu es phoque / tu es fascine /
tu me couvres / et je te découvre / je t’invente / parfois / tu te livres / tu me lèvre humide / je te délivre / je te délire / tu me délire / et passionne /
je t’épaule / je te vertèbre / je te cheville /
je te cil et pupille / et si je n’omoplate pas / avant mes poumons / même à distance /
tu m’aisselle / je te respire / jour et nuit /
je te respire / je te bouche / je te baleine / je te dent / je te griffe / je te vulve /
je te paupière / je te haleine / je t’aime / je te sens / je te cou /
je te molaire / je te certitude / je te joue / je te veine /
je te main / je te sueur / je te langue /
je te nuque / je te navigue / je t’ombre /
je te corps / je te fantôme /
je te rétine / dans mon souffle /
tu t’iris /
je t’écris /
tu me penses


« Prendre corps » – Ghérasim Luca

2 comentarii :